Les régles du MMA

Les règles unifiées des arts martiaux mixtes (MMA) visent à fournir un ensemble clair de règles. Celles-ci régissent les compétitions de MMA professionnelles de façon à ce qu’elles restent cohérentes entre les juridictions de diverses commissions sportives, et autres organismes de réglementation. Les règles du MMA ont été proposées et approuvées par diverses commissions sportives dans les années 2000 et adopté à l’unanimité par l’Association des commissions de boxe (ABC) le 30 juillet 2009.

Les actes suivants constituent des fautes dans une compétition (ou une exposition de MMA), et peuvent entraîner des pénalités si elles sont commises :

  • Coups avec la tête
  • Toucher aux yeux (appuyer sur les yeux, mettre les doigts dans les yeux…)
  • Mordre ou cracher sur un adversaire
  • Insérer ses doigts dans le nez ou la bouche, déchirer les tissus entourant les orifices du nez et de la bouche
  • Tirer les cheveux
  • Coups à la colonne vertébrale ou l’arrière de la tête
  • Coups à la gorge et attraper la trachée
  • Coups de coude donnés de haut en bas (12 à 6h)
  • Tenir les vêtements de l’adversaire (gants et short)
  • Jeter l’adversaire hors de la zone de combat
  • Utiliser un langage abusif dans la zone de combat
  • Manquement flagrant aux instructions de l’arbitre
  • Attaquer un adversaire pendant ou pendant la pause
  • Coups à l’arrière de la tête
  • Coups de pied ou de genou au visage lorsque l’adversaire à au minimum un genou au sol
  • Coups dans les parties génitales
  • Tordre, pincer ou arracher la chair
  • Manipuler les petites articulation (exemple : doigts)
  • Piétiner un adversaire au sol
  • Placer intentionnellement un doigt dans un orifice ou dans une coupure ou une lacération d’un adversaire
  • Manquer de façon flagrante aux décisions de l’arbitre
  • Conduite anti-sportive pouvant causer des blessures à l’adversaire
  • Attaquer un adversaire qui est sous la garde de l’arbitre
  • Attaquer un adversaire pendant la pause entre les rounds
  • Tenir la grille de la cage
  • Timidité (éviter le combat avec son adversaire)
  • Interférences provenant du coin du combattant

Les règles du MMA sont strictes et la disqualification peut avoir lieu après toute combinaison de fautes ou après une faute flagrante, à la discrétion de l’arbitre.

Les fautes peuvent entraîner la déduction d’un point par le marqueur officiel du score du concurrent fautif. Le marqueur, et non les juges, sera responsable du calcul du score réel après avoir pris en compte la déduction de points.

Seul un arbitre peut évaluer une faute. Si l’arbitre n’appelle pas la faute, les juges ne doivent pas procéder à cette évaluation et ne doivent pas en tenir compte dans leurs calculs.

Les combats hors-championnats de MMA s’organisent autour de 3 rounds. Tandis que les combats de championnat se jouent autour de 5 rounds.

Chaque round dure entre 5 minutes, et entre chacun d’eux, une récupération d’une minute doit être respectée.

Selon les règles du MMA, un combat peut prendre fin de différentes manières :

  • Par soumission : un des deux combattants s’avoue vaincu verbalement ou physiquement (en tapant 3 fois du plat de la main sur le tapis).
  • Par knockout (KO) : un des combattant perd connaissance suite à des coups légaux, qu’il ne peut plus se défendre, ni attaquer.
  • Par KO technique (TKO) : un arbitre, un médecin ou un homme de coin du combattant estime que le joueur n’est plus en capacité de se défendre, mais reste conscient.
  • Par disqualification : un combattant est disqualifié lorsqu’il commet un acte illégal qui entraîne l’impossibilité de continuer le combat.
  • Par No Contest (NC) : arrêt de l’arbitre car le combat ne peut pas continuer, comme par exemple suite à un coup illégal non intentionnel